./..Chantal Petitclerc et James Duhamel ../.. Robert W. McKie ../..

© Mutine Inc.
Tous droits réservés

.

.

Robert W. McKie

Le “Gentle Giant” de l’audio

C’est en hommage à Rob que nous vous le présentons en tant que tout premier ami de Mutine. Les êtres de qualité restent vivants dans nos mémoires...
Décédé en 1999, Rob fut d’une grande inspiration pour plusieurs d’entre nous et pour l’industrie de la haute-fidélité. Dès le début, il avait été prévu que Rob fonde Mutine avec Pascal, mais des évènements survenus dans sa vie privée l'ont amené à reporter sans cesse cette décision; au moment où il nous a quittés, il était sur le point de se joindre à l’équipe de Mutine.

Pour tous ceux qui n’auraient pas eu la chance de le connaître, Rob était avant tout ingénieur à la CBC et responsable du réseau de transmission (antennes) pour tout le Canada. Passionné d’audio, Rob avait mis sur pied Fidélité Son Audio (FSA), un magasin d’audio très spécialisé. Son entreprise était située dans sa résidence de Montréal Ouest. À l’époque, au milieu des années 80, il distribuait entre autres des produits comme les enceintes Spica conçues à Santa Fe et les enceintes suédoises QLN, les électroniques PS Audio et Meitner. Il fut d’ailleurs un des proche collaborateur d’Ed Meitner dans la conception et le développement de ses produits, commercialisés à l’époque sous le nom de Meitner Audio et plus tard Museatex.

On surnommait le local d’écoute de Rob la Chapelle de l’Audio. Et pour cause. L’ambiance inspirait respect et recueillement. Et Rob, du haut de ses six pied six, avait l’aura d’un moine bouddhiste ou bénédictin. D’une douceur exemplaire, avec une voix calme et rassurante.

Rob n’était jamais en train de vendre quoi que ce soit. En fait, il était l’antithèse du vendeur. Il s’était donné pour mission de maximiser le système d’écoute de chacun de ses clients en respectant scrupuleusement les moyens de chacun. Chaque visite chez Rob était un pèlerinage. On savait que l’on sortirait à chaque fois de cette chapelle plus informé et je dirais un peu plus illuminé.

Rob trouvait toujours le moyen de nous faire avancer sur le chemin du nirvâna sonore. Il lui arrivait souvent de prêter à un client un appareil pendant des mois en attendant que ce dernier puisse s’offrir l’appareil convoité. Rob se déplaçait souvent chez ses clients souvent pour un simple ajustement. Il se réjouissait toujours du fait de pouvoir améliorer ne serait-ce qu’un peu le système de ses clients.

Rob fit la connaissance de Pascal Ravach de Mutine lors de la première exposition Vecteur aux Etats-Unis au CES de Chicago en juin 1989 que celui-ci pilotait pour le compte de la marque. Les deux, partageant les mêmes goûts et la même philosophie, se sont immédiatement liés d’amitié. Une amitié qui jamais n’allait s’éteindre. Même aujourd’hui, plusieurs années après le départ de Rob, il reste toujours présent.

Merci Rob.

> haut de la page


Inspiration Musique

La première musique qui vient à l’esprit quand on pense à Rob c’est Alina d’Arvo Pärt, sous l’étiquette ECM.

Rien ne pourrait mieux décrire Rob que ce disque magistral d’un calme et d’une sérénité profonde, à son l’image.

Arvo Pärt
Alina

Vladimir Spivakov violin
Sergev Bezrodny piano
Alexander Malter piano
Dietmar Schwalke cello

Enregistré en juillet 1995
ECM New Series 1591

> haut de la page